Aujourd’hui, j’ai pu enfin tester YouTube Gaming, la nouvelle plateforme de Google dédié aux lives de Jeux vidéo. Si le site qui doit recevoir les stream est entièrement nouveau et relativement bien fait, il fait d’ailleurs bien plaisir a la rétine, le back-office pour le streamer est resté celle qui était utilisée pour les lives d’antan.

C’est donc lourd au possible et comble du raffinement on a le droit au système de reconnaissance de contenu dont on connait l’efficacité… Ce qui veut dire que le stream peut s’arrêter d’un instant à l’autre si une musique est reconnue et que les ayants droit ont décidé d’être ultras fachos. Loin de moi l’idée de vouloir remettre en cause le système des droits d’auteurs dans cet article, mais en face, chez Twitch, ils sont beaucoup plus laxiste et attirent plus de monde grâce à cela.

Il y a quand même quelques améliorations par rapport à avant, les latences entre le streamer et les spectateurs sont devenues acceptables, il faut dire qu’on atteignait la minute de différence il y a deux ans. Le chat aussi est devenu intéressant, réactif et rapide, précédemment c’était le système de commentaire classique YouTube, mais avec des rafraichissements réguliers. On revient donc de loin, mais avec l’épée de Damoclès que représentent les droits d’auteurs pour les animateurs, Google part avec un boulet de taille ! Le seul avantage que je lui reconnaitrais volontiers est la taille de la communauté qui est bien plus large que toutes les autres plateformes de streaming réuni, c’est maigre, mais peut faire la différence si les mises en avant sont de qualité. Quelque chose me dit que seuls les Youtuber bien marketés bénéficieront d’un traitement tant au niveau de la visibilité que des droits d’auteurs.

En bref, je reste encore dubitatif et ne conseillerais pas pour l’instant de passer dessus, sauf à vouloir tester le bousin.


Mon live d’aujourd’hui.

Facebook Comments
(Visited 1 times, 1 visits today)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here