Payez plus cher ! C’est pour les emplois !

Avatar dataripper | janvier 5, 2013

C’est la jolie ritournelle que l’on nous sert depuis que Free a décidé de mettre en place un bloqueur de pub sur sa Freebox V6. Quasiment tous les sites d’information high-tech ont demandé à leurs lecteurs de désactiver l’option et d’autres ont même prévenu qu’ils interdiraient l’accès aux utilisateurs de Free à leurs sites (certainement grâce à un code java et c’est aisément contournable).

Quand on touche au gagne-pain de certains, il est normal qu’ils réagissent, mais de là à prendre en otage les clients il n’y a qu’un pas que Media Étudiant par exemple a franchi allégrement. Si Free a imposé son bloqueur de manière un peu cavalière, c’est vrai, il n’en demeure pas moins qu’il s’agit d’une option intéressante pour l’internaute.

Depuis que j’ai internet, j’ai un bloqueur de pub, je ne peux pas supporter les méthodes invasives qu’ont certaines régies pour te faire cliquer. Vous vous souviendrez d’ailleurs de l’affaire qu’il y avait eu avec les pubs sur GameBlog, site qui est devenu depuis bien longtemps ce que j’appelle un sapin de Noël, avec ses loupiotes et autres pop-up du plus mauvais goût. Pourtant c’est méthode privilégiée par les éditeurs pour la rémunération de leurs employés.

Je pense que la situation est bien compliquée pour les éditeurs de contenue, tant et si bien, que les acteurs traditionnels en viennent à demander au gouvernement de les aider à négocier avec Google une « taxe » qui les rémunérerait pour les liens que celui-ci apporterait. Mordre la main qui vous nourrit n’est pas une solution et dans l’éventualité de son application je ne suis pas certain de son efficacité.

Maintenant si on se pose la question sérieusement, il existe certainement des solutions de financement qui n’implique pas la publicité ou l’adoption de nouvelles taxes non plus. Certains ont essayé de mettre en place des abonnements payants, comme le monde ou GameBlog, mais cela ne doit pas vraiment fonctionner au vu des mesures que prennent ces derniers et puis on se rappellera aussi la fermeture de OWNI qui n’avait pas réussi à faire adhérer suffisamment de monde. Mais je suis sûr que d’autres solutions existent, à l’image du KickStarter du site Penny Arcade qui proposait d’enlever les pubs en fonctions du nombre de dons.

Mais au final, est-ce qu’il est possible pour un éditeur de rentabiliser un site, de pouvoir en dégager un ou plusieurs salaires ? Pour l’instant je n’en ai pas la réponse, car quasiment m’indique le contraire où alors en pénalisant le lecteur avec un site « sapin de Noël ». D’un autre côté, il existe tout un tas de sites « amateurs » à l’image du mien qui propose du contenu éditorial gratuitement et sans pub. Mais c’est en général provisoire, et en ce qui me concerne je me pose aussi la question de la rémunération sur ce site, sa pertinence et son application.

C’est un vaste problème sur lequel je n’ai pas de réponse miracle, mais ce n’est certainement pas en se mettant à dos les lecteurs que l’on va y arriver. Car quoiqu’il arrive vous êtes le centre de nos intérêts et sans vous, je n’aurais aucune raison de me lever le matin et de mettre à jour ce site. Je tiens d’ailleurs aussi à vous remercier pour votre soutien, qui m’a été précieux dans l’élaboration du site.

En apprendre plus :

 

http://www.zdnet.fr/actualites/filtrage-de-la-pub-free-difficilement-attaquable-sur-le-plan-juridique-selon-emilie-sullo-avocate-39785887.htm

 

http://www.pcinpact.com/news/74847-edito-google-vs-presse-entre-dependances-pouvoirs-et-interets.htm

 

Facebook Comments

Written by dataripper


Comments

This post currently has no responses.

Leave a Reply









  • Dataripper 2018