La course aux graphismes ? M’en fous !

Avatar dataripper | novembre 24, 2012

Certains éditeurs nous assènent régulièrement que la génération actuelle de console a bien trop duré et qu’il serait bien temps d’en changer. Mis à part l’évident besoin de dynamiser le marché pour les grands éditeurs, est-ce que nous, consommateurs en avons besoin ? En avons-nous envie ?

Et puis à quoi servirait un surplus de puissance, à plus de réalisme ? C’est oublier que nous sommes déjà aux portes de la vallée dérangeante, vous savez ce phénomène qui rend les choses dérangeantes et finalement nous écarte de l’immersion que devrait avoir un jeu vidéo. On pourra aussi me rétorquer que c’est pour prendre en compte l’ultra HD (anciennement 4 K), qui demandera un surplus de puissance pour des graphismes équivalent. Mais selon les rumeurs la prochaine PlayStation n’afficherait les jeux qu’en 1080P et les films en 4K.

Intéressons-nous d’ailleurs a la résolution de nos écrans, car dernièrement j’avais lu les déclarations très intéressantes de Linus Torvalds(créateur de Linux), qui exigeait une augmentation de celle-ci. Il nous dit que les résolutions de nos écrans ont stagné ces dix dernières années, et il a raison, a une époque la définition d’un écran dépendait de sa taille et non pas d’un standard, comme la HD qui a réussi a s’imposer. Plus l’écran n’est grand et plus la définition augmentait, ce qui est logique, car cela permettait d’afficher plus d’applications sans perdre en lisibilité. De nos jours un écran 32 pouces aura la même définition qu’un écran 22 pouces, ce qui fait perdre énormément de finesse a l’affichage en plus de gâcher la place. Le monde du PC est quand même très différent des consoles, car on y constate une évolution linéaire et non par étapes. De ce fait tout se fait en douceur et on ne se pose pas la question de la puissance, quand vous devez en changer, vous aurez presque toujours une bécane infiniment plus puissante que la précédente, à moins que vous soyez un PCist hardcore évidement.

Il ne faut pas perdre de vue aussi les budgets qui risquent encore d’exploser, alors que la génération actuelle a tué nombre de studios ou d’éditeurs. Selon les déclarations du fondateur d’Epic Games (Unreal Engine), Tim Sweeney, les coûts devraient encore doubler. Ainsi on comprend mieux pourquoi Sony et Microsoft ne souhaitent pas se précipiter dans la production de nouvelles machines, qui risque de ruiner certains de leurs partenaires ou condamné à ne pas être exploité comme il se doit.

Ne nous y trompons pas, quand un éditeur tel qu’Ubisoft, appel de ses vœux une nouvelle machine, ce n’est pas pour nous fournir en titre de qualité. Mais plutôt en jeux, certes innovants pour tester le marché, mais à la réalisation mollassonne qui se vendrons à coup sûr en l’absence de concurrence réelle. On se souviendra du premier Assassin Creed, qui était loin d’être aussi bon que ses descendants et actuellement de Zombi U.

Je tiens d’ailleurs à saluer le travail de Nintendo, qui par ses retards technologiques, laisse en fait les studios souffler. En ayant depuis la Wii une génération de retard, Nintendo a su faire ce que tous les ont été incapable de fournir, des jeux exploitants a 100% leur plateforme, tout en ayant des coûts de production ajustés au mieux. Je pense qu’avec la Wii U ils ont un vrai coup à jouer, car même en 720p les graphismes restent très bons, si les éditeurs tiers jouent le jeu, pas comme sur la Wii. Mais quelque chose me dit qu’avec les coûts de production qui explosent, on n’est pas prêt d’en finir avec cette génération et surtout la Wii U.

Pour ma part les considérations graphiques me sont devenues un peu étrangères. J’estime que les consoles actuelles nous offre suffisamment de puissance pour tous les types de jeu. Si on veut un jeu avec une certaine profondeur de message on se tournera vers Alan Wake, pour le grand spectacle il suffit de regarder du côté d’Uncharted, pour les FPS il y a les Battlefield and co… Mais je ne vais pas vous faire une liste qui ne rimerait a rien, car vous le remarquerez vous-même que nous avons tout ce qu’il faut avec des graphismes qui sont plus que corrects. On regrettera juste quelques détails, comme les textures un peu justes et les ombres parfois pas très jolies. N’oublions pas non plus que tous les jeux ne sont pas des triples A (Raaaaah ce que je déteste ce terme emprunté aux banques), il existe les jeux indé qui ne demanderons quasiment jamais de bête de course et les jeux se situant entre les deux. Et puis les graphismes n’ont jamais rendu un jeu plus intéressant, il suffit de voir Final Fantasy XIII pour s’en convaincre. Ils sont là pour accompagner l’expérience du joueur et la rendre plus agréable, mais ils ne remplaceront jamais un bon Gameplay ou une bonne narration.

Facebook Comments

Written by dataripper


Comments

This post currently has no responses.

  1. flashou

    novembre 25, 2012 at 8:07

    Les nouveaux graphismes plus vrai que vrai ont aussi pour défaut de rendre les jeux moins lisibles. C’est bien joli les effets de particules, mais quand tu commences à perdre de vu ton perso tellement c’est le bordel, je ne trouve pas que la débauche de puissance soit un atout !

    d’ailleurs, il faut faire la difference entre bon graphisme et bon rendu graphique. Un jeu peu avoir un design très recherché et « stylé » sans pour autant avoir un rendu graphique hallucinant (par ex super meat boy qui à un cachet bien a lui sans pour autant balancer des effets spéciaux à tout va).

    bref comme tu le dis le graphisme c’est de l’habillage, mais ce qui compte ce n’est pas le paquet, mais le cadeau à l’interieur :p

    • Dataripper

      novembre 26, 2012 at 1:59

      En fait je fait le distinguo, en utilisant le terme « direction artistique ». Et oui dès que l’on parle de direction artistique on rentre dans le domaine des goûts personnels. Et comme tu le dit un jeu avoir une super direction artistique avec des graphismes en retrait, et cela n’affectera en aucuns cas la qualité du jeu.

  2. ryune

    décembre 24, 2012 at 7:06

    Tout à fait d’accord, la surenchère de puissance n’est là que pour alimenter l’effet Waouh et inciter les gens à racheter du nouveau matériel. D’un point de vue ludique et artistique, les machines actuelles sont bien assez puissantes. En faire plus, ne peut que pénaliser les petits éditeurs qui n’ont pas les moyens financiers pour rivaliser avec les block busters AAAAA (comme l’andouillette).

  3. Azharis

    octobre 14, 2013 at 12:45

    Je pense que le graphisme n’est qu’une variable de l’évolution des jeux.
    Ce que j’attends des nouvelles consoles, c’est surtout que l’on puisse par exemple afficher plus de personnages sans ralentissement, et surtout, pouvoir faire tourner un logiciel comme Skype afin de pouvoir discuter avec les collègues sans dépendre du jeu.

    Si les nouvelles consoles permettent ce genre de chose, alors je suis partant.

    Sinon je vous rejoins pour les graphismes, je pense que c’est plus l’ennemi du vrai jeu vidéo, et que les graphismes actuels suffisent amplement. Maintenant il faut plus d’interactions.

Leave a Reply









  • Dataripper 2018